13. sept., 2021

La pureté

Cette semaine, j’ai été interpelée par la réflexion du 9 septembre de mon livre 365 réflexions quotidiennes puisées à la Source : pour entretenir le Feu.

Je suis une terre sacrée : je vais honorer la gloire de Dieu en moi.

Cette phrase était montée en moi, en 2019, la veille de mon départ pour un séjour au Monastère des Recluses Missionnaires.

Cette phrase m’amenait alors, et encore aujourd’hui, à respecter davantage mes limites, mes besoins, mes goûts, mon rythme, mes désirs. Désir de vivre dans la paix, la douceur, l’amour, la joie, la bienveillance. Désir de passer plus de temps en communion avec Lui, par la prière, l’adoration, la messe, le silence. En étant à l’écoute. En me laissant guider de l’intérieur, en m’abandonnant à Lui. En devenant vraiment qui je suis. En faisant confiance, car tout est grâce!

Récemment, est montée en moi la notion de pureté, sa recherche et son respect dans la continuité de mon cheminement en lien avec mon affirmation d’être une terre sacrée qui honore la gloire de Dieu. Je suis appelée à vivre en cohérence avec Celui que je porte, ce Dieu Trois Fois Saint, et avec ce que je suis, une enfant bien-aimée du Père. Je suis appelée à protéger la pureté de mon être originel en étant bienveillante envers moi.

Pureté de cœur, d’esprit et de corps. Cette pureté transparait dans tous les choix que je fais au quotidien, dans mes pensées, mes paroles, mes actions, mes loisirs et dans mes relations (à soi, aux autres et à la création). En honorant ma terre sacrée, je pourrai honorer la terre sacrée qui est en l'autre et la terre où j’habite et qui elle aussi est sacrée.

La première personne qui m’est venue à l’esprit pour m’aider dans mon désir de pureté est la Vierge Marie. Marie l’Immaculée Conception. Marie et son Cœur Immaculé. C’est en me vivant par Marie, avec Marie et en Marie que je pourrai avancer sur le chemin de la pureté, chemin qui mène à Dieu.

Je te salue Marie, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi.

Puis m’est venu Jésus et son Sacré Cœur. Toute la pureté de mon être pourra se déployer si je greffe fréquemment mon cœur au Cœur Sacré de Jésus, à Son Divin Amour. C'est un peu le propos que tenait le Saint Padre Pio lorsqu'il a dit : 

L’esprit humain qui n’est pas enflammé par l’amour divin a tendance à se dégrader jusqu’au niveau des brutes; en revanche, l’amour divin élève l’homme jusqu’au trône de Dieu. Ne vous lassez jamais de rendre grâce à Dieu pour ses dons et priez-le de faire toujours grandir l’amour dans votre cœur (Ep 2, 70). (Padre Pio, une pensée par jour, Groupe Facebook, 13 septembre 2021)