8. déc., 2019

Marie, l'Immaculée

Même si, dans la liturgie, la fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie est reportée à demain parce qu’elle tombe un dimanche de l’Avent, pour moi, cette fête demeure le 8 décembre…

***

Marie, la Toute-Pure, a été conçue dans la Grâce. Elle est pleine de grâce, car Dieu en remplit tous les espaces intérieurs. Comblée de Dieu, dès sa conception et même avant : comme si, malgré sa naissance humaine, Elle n’avait jamais été séparée de Dieu. Il le fallait bien, puisqu’Elle deviendrait le Temple de Son Divin Fils!  

Marie, aide-moi à préparer mon temple intérieur pour y accueillir ton Fils Nouveau-Né; Lui qui s’amènera bientôt à Noël, comme à chaque eucharistie, d'ailleurs, le Cœur chargé de présents, de grâces, de bénédictions et, surtout, d’Amour.

Fais que mon corps devienne un ostensoir.

 

Mon corps, un ostensoir[1]

Seigneur, mon corps est un ostensoir, je porte le sacrement de ton amour et de ta miséricorde. Je le porte au cœur de mon être et au cœur du monde. En moi, tu peux te reposer.

Agneau magnifique, Hostie vivante et sainte, je suis ton éternelle adoratrice. Je te contemple au tabernacle; je te contemple dans l’autre; je te contemple dans la beauté de ta création. Tu as mille visages! Je n’aurai de cesse de te contempler!

Donne-moi la grâce de t’offrir aux autres, de te donner, pour qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls. Pour qu’ils sachent que tu es notre paix et notre joie. Pour qu’ils sachent qu’ils sont follement aimés de toi, notre Père et notre Dieu.

Je t’aime tellement! Je voudrais tant que tous t’aiment, croient en toi, t’adorent et espèrent en toi! Pour y arriver, donne-moi de tes entrailles de miséricorde, de ta compassion, de ton accueil inconditionnel, de ton amour infini.

Que mon témoignage soit fécond, selon ton désir sur l’humanité.

Amen.

 



[1] Texte composé en avril 2016, à la suite d’une retraite spirituelle.