6. nov., 2019

Une expérience de prière

À force de répéter des prières ou d’autres textes religieux (je pense ici aux textes de la messe) c’est comme s’ils en venaient à perdre leur sens, leur profondeur, car nous n’y portons plus attention et notre façon de nous positionner intérieurement en les récitant vient les dépouiller.

J’aimerais partager avec vous une expérience avec la prière du Notre Père qui a changé ma façon de prier certains textes.

C’était il y a quelques années, alors que je récitais cette prière en marchant dans ma cuisine. Je me souviens de m’être arrêtée net et retrouvée devant mon réfrigérateur : mon âme vibrait, je saisissais ce que Dieu attendait de moi avec ces paroles : « que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ».

Mais oui, c’est ça! La Volonté de Dieu n’est pas un acte qui vient d’un ailleurs, d’une intervention divine qui me tombe dessus, mais bien du dedans de moi… C’est par moi que la Volonté de Dieu se fera sur la terre. C’est moi qui acquiesce à cette Volonté, qui la fait mienne, qui m’offre pour qu’elle advienne. Dieu a besoin de moi, Il a besoin de chacun, chacune de nous!

À partir de ce moment-là, lorsque je récite la prière du Notre Père, je me joins à toutes les personnes présentes autour de moi (et même celles de la terre entière) et je demande à Dieu en disant « que ta volonté soit faire sur la terre comme au ciel » de faire descendre son Esprit afin que tous et toutes, nous soyons participatifs à Sa Volonté.