24. juin, 2020

Entendez-vous? Une voix crie dans le désert...

Nous célébrons, aujourd’hui, saint Jean le Baptiste. Tout de suite, en pensant à ce saint, monte en moi : Une voix crie dans le désert. (Isaïe cité dans Luc 3, 4)

Oui, une voix crie dans le désert, mais pas n’importe quelle voix, celle de l’Amour.

Saint Jean-Baptiste a été l’un des derniers prophètes à préparer la venue du Christ avec Anne et Siméon. De plus, il est le seul saint dont on souligne la naissance, sa venue sur terre, au calendrier liturgique. Il n'y a que le Christ et la Vierge Marie qui ont cet honneur. C’est pour dire l’importance de ce saint et la pérennité de son message!

Comme tout prophète, saint Jean-Baptiste, par ses agissements et ses paroles, guidait son peuple sur le chemin de la foi et de la vie afin de les inciter à changer leur regard, leur rappelant leur appartenance à Dieu. Saint Jean invitait à la conversion, dans une certaine urgence, avec insistance, force et amour, car il préparait les âmes à recevoir du neuf, quelqu’un qui viendrait chambouler leur vie, Jésus.

En 2020, le Convertissez-vous, les temps sont tout proches de Jean (Matthieu 3, 2) est d'autant plus actuel. Pas nécessairement proches pour demain, mais tout proches de nous. C’est le moment où jamais, car c’est maintenant le temps où Dieu fait descendre ses grâces sur nous; plus tard, il y aura des pleurs et des grincements de dents. (Luc 13, 28)

Se convertir : retrouvez notre vraie identité, celle d’être un enfant bien-aimé du Père; se laisser aimer, laisser la volonté de Dieu, qui est Amour, Paix, Joie et Miséricorde, régner dans notre vie. Se réconcilier avec nous-mêmes, avec les autres, avec la création et avec Dieu.

Notre société sécularisée, je dirais même athée, s’avère être le désert moderne par excellence. J’y entends d’autant plus la voix de saint Jean-Baptiste qui résonne : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers. (Isaïe cité dans Luc 3, 4)

Le Christ, quand reviendra-t-il sur la terre? Par le Nouveau Testament, nous savons qu’après l’Ascension, quand les apôtres évangélisaient les peuples, on parlait déjà du retour du Christ. Alors, peu importe la date, c’est maintenant le temps béni pour que son Règne s’instaure en nous à jamais.  

Je vous invite à laisser libre, en vous, juste assez d’espace pour accueillir le Christ qui viendra, dans sa grande Miséricorde, par son Esprit Saint. Lui seul saura vous guider, vous fortifier, vous consoler, vous consolider.

Je pense que nous pouvons faire confiance en Celui qui a dit : Je suis venu annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés. (Isaïe cité dans Luc 4,18)

Le retour du Christ, pour vous, c’est peut-être maintenant?

Une voix crie dans le désert, l'entendez-vous?