10. mai, 2019

Il y a quelques années, lorsque j’ai fait un séjour au chalet de mon enfance, je fus en état de choc : surgissaient, d’un peu partout dans les belles montagnes, des tours métalliques de transmission. Comment a-t-on osé enlaidir le paysage et saccager les habitats naturels? Les êtres humains ont-ils un tel besoin d’être connectés, coûte que coûte?

Ces tours de transmission érigées un peu partout pour les réseaux des téléphones cellulaires, les réseaux Internet et Wi-Fi répandus sur la planète, sans oublier toutes les autres ondes de transmission font de nous des êtres branchés, connectés avec le monde entier. Ça donne le vertige…

Par contre, chacun, chacune, se retrouve souvent seul-e devant son écran, ne réussissant pas à combler, malgré des centaines d’« ami-e-s », un certain vide intérieur dont il-elle ignore même la nature…

De plus, malgré la mise en place d’une importante infrastructure, les problèmes de connexion sont fréquents.

Récemment, on m’a dit qu’il est plus facile de se connecter à Dieu qu’à Internet! Cette personne n’a pas tort.

Effectivement, la connexion à Dieu est beaucoup plus fiable parce que c’est l’Esprit Saint qui est le réseau… Et il n’a jamais chômé depuis la Pentecôte… Ça fait un bail…

Notre corps est traversé par une grande quantité d’ondes, pas toujours bénéfiques, mais réjouissons-nous, car il est aussi traversé par le Souffle de l’Esprit. Il suffit d’y être plus attentifs afin d’accéder à davantage de potentialités de ce puissant réseau. Ce réseau a toutes les fonctionnalités que vous recherchez : accès illimité à tout moment et partout; ultra rapide; compatible; possédant une capacité de mémoire infinie; c’est un tout inclus, alors pas besoin de choisir de forfait spécifique; et surtout, il ne tombe jamais en panne.

N’est-ce pas magnifique d’être interreliés, par ce réseau, les un-e-s avec les autres, dans la grande communion des saints?

De plus, la force de ce réseau est inimaginable! Juste à penser à l’impact du pouvoir de la prière, ça donne des ailes…

Et vous, êtes-vous bien connectés?

Vous permettez-vous d’accéder au bon réseau?

 

 

6. mai, 2019

Au temps de la fête de Noël, on parle beaucoup de l’esprit de Noël. L’amour, le partage, la fraternité et autres valeurs sont à l’honneur. Puis, après le réveillon, les cadeaux et la dinde, c’est fini, on oublie tout et on revient à sa petite routine. Pourtant, ce sont là les valeurs évangéliques profondes de notre foi, celles que Jésus nous a enseignées et celles qui devraient conduire notre vie!

Le Carême et la fête de Pâques forment aussi un temps fort de l’année pour nous Chrétiens, Chrétiennes. Pâques est le fondement de notre foi. La mort et la résurrection du Christ. Lui qui se donne par amour pour nous sauver.

Pour la plupart des gens, après la fête de Pâques, c’est fini. Les chocolats, les lapins et les jambons ont fait leur œuvre et on passe à autre chose.

Pourtant, après Pâques, comme après Noël, d’ailleurs, rien n’est fini, tout commence.

Nous vivons, de Pâques à la Pentecôte, un temps pascal qui vient consolider notre foi et nous donner l’élan pour vivre en témoins de la résurrection du Christ.

Nous continuons notre vie, oui, mais dans l’Esprit de Pâques, en sortant de nos nombreux tombeaux et en nous mettant en route sur les pas du Ressuscité.

Il reste 34 jours avant la Pentecôte. Trente-quatre jours pour goûter à ce temps pascal bénéfique qui nous prépare à recevoir l’Esprit, le Paraclet, que le Christ a promis!

Même si l’Esprit est à l’œuvre constamment dans notre vie, il est bon de le prier davantage en ce temps béni.

Voici deux prières que j’aime réciter tout au long de l’année et plus particulièrement en ce temps pascal.

 

Prière au Saint Esprit (Cardinal Mercier)

« Ô Esprit-Saint, Âme de mon âme, je Vous adore! Éclairez-moi, guidez-moi, fortifiez-moi, consolez-moi. Dites-moi ce que je dois faire, donnez-moi Vos ordres. Je Vous promets de me soumettre à tout ce que Vous désirez de moi et d’accepter tout ce que Vous permettrez qu’il m’arrive. Faites-moi seulement connaître Votre volonté. Amen. »

 

La séquence de la messe de la Pentecôte 

« Viens, Esprit Saint, en nos cœurs 
Et envoie du haut du ciel 
Un rayon de ta lumière. 

Viens en nous, 
Père des pauvres 
Viens dispensateur des dons 
Viens lumière de nos cœurs. 

Consolateur souverain 
Hôte très doux de nos âmes 
Adoucissante fraîcheur. 

Dans le labeur, le repos 
Dans la fièvre, la fraîcheur 
Dans les pleurs, le réconfort.

O Lumière bienheureuse, 
Viens remplir jusqu’à l’intime 
Le cœur de tous tes fidèles.  

Sans ta puissance divine 
Il n’est rien en aucun homme,  
Rien qui ne soit perverti

Lave ce qui est souillé 
Baigne ce qui est aride 
Guéris ce qui est blessé. 

Assouplis ce qui est raide 
Réchauffe ce qui est froid 
Rends droit ce qui est faussé. 

À tous ceux qui ont la foi  
Et qui en Toi se confient 
Donne tes sept dons sacrés. 

Donne mérite et vertu 
Donne le salut final 
Dans la joie éternelle. 

Amen. »

 

 

2. mai, 2019

Quand j’étais très jeune enfant, je dormais toujours avec une peluche. Je me souviens de ma première, un ourson de couleur aqua et blanc, qui, lorsque usé, a été remplacé par un énorme caniche orange. Quand je me réveillais la nuit, je n’avais qu’à faire un câlin à ma peluche et je me rendormais, rassurée et confiante. Toute ma foi était dans la présence de cette peluche qui me réconfortait et m’apaisait.

Par contre, ce que je ne savais pas, c’est qu’il y avait quelqu’un qui veillait sur moi. Elle était toute proche. Sur le mur de la chambre que je partageais avec ma sœur, Marie était là, tenant l’Enfant Jésus dans ses bras, par la représentation de la Madonnina de Ferruzzi.

J’aurais bien aimé connaitre davantage Marie, la prier et sentir par moi-même sa présence, car quelques années plus tard, je faisais ce qu’on appelle de la terreur nocturne. Je me réveillais toutes les nuits, je me levais, je me plaçais au pied du lit de ma sœur Christiane et je pleurais, en détresse. Ma sœur, de six ans mon aînée, voyant que j’étais inconsolable, finissait par m’accueillir dans son lit et nous nous rendormions. Heureusement que ma sœur était là! Marie veillait sûrement sur nous.

J’aurais pu passer ma vie sans me rendre compte de la présence de Marie à mes côtés, sans bénéficier de cette douce et comblante relation qui nous mène à Jésus.

C’est une religieuse qui m’a gentiment ramenée à Marie, lorsque j’avais 32 ans, en me remémorant  le « Je vous salue, Marie ». Depuis, je n’ai pas quittée Marie. Elle m’a secourue et soutenue plus d’une fois. Au fil des ans, Marie m’a fait devenir une meilleure personne à tous les plans. Je me rend compte aussi qu’elle est agissante dans la vie de tellement de personnes que je côtoie…

Par la grâce de Dieu et par l’amour qu’Il nous porte, Marie est apparue sur la terre plusieurs fois, à des époques et dans des lieux différents pour nous rassurer et nous guider. Elle est encore très active.

Voici un extrait de son message du 18 mars 2018 confié à Mirjana Soldo :

Priez pour obtenir la force de la foi, ayez confiance en l’amour du Père Céleste. Je suis avec vous; je me révèle à vous, je vous encourage. Avec un incommensurable amour maternel, je caresse vos âmes. Je vous remercie.                     https://www.enfantsdemedjugorje.fr/message-du-18-mars-2018-confie-a-mirjana-soldo/

 

En ce beau mois de Marie qui commence, je vous invite à faire de la place à Marie dans votre vie et à l’accueillir dans la simplicité de votre quotidien.

 

Voici quelques textes, témoignages, sur Marie que j’ai écrits au fil du temps sur ce site :

 

Marie, notre Mère, la première en chemin http://www.carnetspirituel.com/417059928

 

Pourquoi le mois de mai est-il le mois de Marie?

http://www.carnetspirituel.com/417151766/3762111/posting/pourquoi-le-mois-de-mai-est-il-le-mois-de-marie

 

Jésus t’attends à Fatima http://www.carnetspirituel.com/417134632

 

Marie 1 http://www.carnetspirituel.com/417151766/4761519/posting/marie

 

Marie 2 http://www.carnetspirituel.com/417151766/4438131/posting/marie

 

Marie, discrète présence 

http://www.carnetspirituel.com/417151766/5356794/posting/marie-discr%C3%A8te-pr%C3%A9sence

 

Marie, l’Immaculée Conception 

http://www.carnetspirituel.com/417151766/5353291/posting/l-immacul%C3%A9e-conception

 

Marie, la clé qui ouvre toutes les portes

http://www.carnetspirituel.com/417151766/6751194/posting/marie-la-clé-qui-ouvre-toutes-les-portes

 

 

 

30. avr., 2019

Il y a quatre ans, le premier mai 2015, je créais ce site Internet pour partager avec le monde entier le bonheur qui m'habite d’être une enfant bien-aimée de Dieu.

Pourquoi à ce moment-là? Parce qu’à cette date, étant de retour d’une retraite spirituelle, j’étais comme en état de communion avec le mouvement de l’Esprit, le Souffle, qui nous anime tous et toutes, personnellement. C’est comme si j’avais eu, tout à coup, plus d’audace, de détermination, voire, de courage.

Pourtant, je portais depuis 20 ans ce désir profond de partager avec mes frères et sœurs en humanité la foi qui me fait vivre. Au fil des ans, j’ai expérimenté ce partage de diverses façons et par divers engagements, et je l’expérimente toujours, d’ailleurs…

En 2015, le moment semblait venu. Le temps de Dieu s’accomplissait.

***

Laissez le Seigneur vous façonner, écoutez Son Souffle, suivez Son mouvement et vous verrez que tout arrive en Son temps.

Vous serez, vous aussi, dans la joie, l’émerveillement et l’action de grâce!

 

 

28. avr., 2019

C’est Jésus lui-même qui a demandé à Sainte Sœur Faustine Kowalska (1905-1938) d’inscrire ces mots au bas de l’image de la Divine Miséricorde qu’Il lui avait demandé de peindre.

En cette belle fête de la Divine Miséricorde, osons dire tout au long de ce jour,  « Jésus, j’ai confiance en Toi! » Ce sera notre acte de confiance, d’abandon, en tant qu’enfants bien-aimés du Père, qui nous aidera à entrer dans la Divine Volonté.

Au cours des neuf (9) derniers jours, nous avons prié la Neuvaine à la Divine Miséricorde ainsi que le chapelet, tous deux transmis par Jésus, en préparation à la fête qui a lieu aujourd’hui.

Je vous invite à aller célébrer cette divine fête en Église, ou du moins, à prier le Chapelet à la Divine Miséricorde.

C’est aujourd’hui, par la Divine Miséricorde, qu’il nous est offert d’expérimenter d’une façon particulière l’Amour inconditionnel de Dieu, sa Miséricorde, par le pardon de toutes nos fautes afin de continuer notre route le cœur léger, libéré des fardeaux qui l’accablaient. Il nous est offert d’être renouvelés et de nous faire davantage proches de Dieu, notre Père.

C’est aujourd’hui, l’heure de la Miséricorde de Dieu. Le triomphe de son Amour.

Oui, Jésus, j’ai confiance en Toi!

***

Pour en savoir davantage sur cette fête : http://www.carnetspirituel.com/417151766/4725678/posting/le-temps-de-dieu.

Pour le chapelet : http://www.jesusmisericordieux.org/chapelet.php.