4. oct., 2019

Saint François d'Assise

Ce saint unique nous interpelle inlassablement, depuis plus de 800 ans, à vivre simplement, et ce, en communion avec notre environnement. Sans cesse, nous sommes invité-e-s à rechercher ces manières de vivre qui génèrent la Vie.

Son message demeurera actuel éternellement. La preuve? Les excès et l’irresponsabilité de la société de consommation dans laquelle nous vivons et leurs répercussions sur l’environnement!

Jorge Mario Bergoglio l’a bien compris. Il a choisi le nom de François lorsqu’il est devenu pape et il poursuit, avec finesse, par son agir et ses écrits, l’œuvre de ce saint.

Spiritualité et environnement sont inséparables. Quand on s’extasie devant la beauté de la création, qu’on communie avec la nature, avec son environnement, on ne désire qu’une chose, la protéger tout en y vivant en harmonie et en paix.

Saint-François d’Assise nous a laissé une prière qui est, elle aussi, tout un mode de vie, un appel à prolonger l’Incarnation du Christ, un appel à générer la Vie.

 

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta Paix!

Là où est la haine, que je mette l’amour;

Là où est l’offense, que je mette le pardon;

Là où est la discorde, que je mette l’union;

Là où est l’erreur, que je mette la vérité;

Là où est le doute, que je mette la foi;

Là où est le désespoir, que je mette l’espérance;

Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière;

Là où est la tristesse, que je mette la joie;

Fais que je ne cherche pas tant d’être consolé que de consoler;

D’être compris que de comprendre;

D’être aimé que d’aimer :

Parce que c’est en donnant que l’on reçoit,

C’est en s’oubliant soi-même qu’on se retrouve.

C’est en pardonnant qu’on obtient le pardon.

C’est en mourant que l’on ressuscite à la vie éternelle. »