3. oct., 2019

Jeanne Le Ber

Le 3 octobre 1714, décédait, dans une très grande intimité avec son Jésus, un très grand dépouillement, Jeanne Le Ber, 52 ans, première recluse laïque de Ville-Marie. Deux jours plus tard, le Tout-Montréal de l’époque assistait à ses funérailles, car on voyait en elle une âme remarquable. [1]

Voici une prière pour obtenir une faveur par son intercession.« Dieu éternel et tout-puissant, nous te louons pour ta servante Jeanne Le Ber. Fidèle à la grâce de ton appel, elle a tout quitté pour vivre en silence dans une solitude absolue, afin de s’unir toujours plus à ton Fils Jésus présent dans l’Eucharistie. À sa prière, ravive notre foi en l’Eucharistie, rends-nous attentifs aux appels de ta grâce et accorde-nous la faveur que nous te demandons en ce moment… Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen. »[2]

 

(Photographie : pâle brodée par Jeanne. Photographie que j'ai prise lors de l’exposition « 375 ans au cœur de l’action » sur les congrégations religieuses féminines à la Maison Saint-Gabriel, organisée dans le cadre des festivités du 375e anniversaire de Montréal en 2017.)



[1] Pour découvrir la vie unique de Jeanne Le Ber : http://www.carnetspirituel.com/417151766/6707273/posting/jeanne-le-ber

[2] Secrétariat de la Cause de Jeanne Le Ber, Fabrique de la Paroisse Notre-Dame-de-Montréal. (Il est écrit au bas de cette prière : Autorisation de l’Ordinaire de Montréal, N.P. 26/2015)