8. avr., 2019

Marie, la clé qui ouvre toutes les portes

Voilà ce que j’ai déduit à la suite d’un rêve que j’ai fait il y a près de deux semaines.

Dans ce rêve, une grande statue de deux mètres de haut, en plâtre, bleue et blanche, représentant la Vierge Marie, marchait vers moi avec empressement.

Plus tard, dans ce même rêve, on me remettait une clé en me disant : « Cette clé ouvrira toutes les portes. »

Mais qu’est-ce que cela veut dire?

Quelle est cette clé?

Pour moi, il est évident que cette clé est Marie.

Comment peut-elle nous ouvrir toutes les portes? Et quelles portes?

La première porte qu’elle ouvre, lorsque nous consentons à lui laisser notre vie entre ses mains, c’est la porte d’une communion intime avec elle.

Pour entrer dans cette communion et pour l’entretenir, il suffit simplement d’offrir à Marie de doux Ave Maria, prononcés avec tout notre amour ainsi que dans la joie de la savoir à nos côtés, comme si elle se tenait là, devant nous, tenant l’Enfant Jésus entre ses bras. Et lui parler, tout lui raconter, avec confiance.

Je te salue, Marie, comblée de grâce. Le Seigneur est avec toi. Tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus, ton enfant, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Grâce à cette communion, une autre porte s’ouvre, celle de notre vie, intérieure et extérieure, qui se déroulera dorénavant selon un tout nouvel ordre, selon le plan de Dieu sur nous. Car notre vie, dans les mains de Marie ne pourra que nous amener à devenir l’être magnifique que Dieu à créer.

Une autre porte s’ouvrira, celle de la formation continue en Marie, car Marie nous forme et nous transforme. De plus, elle nous guide, elle intervient dans nos réflexions et décisions. Elle nous accompagne aussi dans nos moments d’oraison, de prière et d’adoration. Il suffit de le désirer et de lui donner notre consentement. Alors, plusieurs portes s’ouvriront devant nous, et d’autres, celles qui ne mènent pas à des chemins de vie, se fermeront. Cette formation continue se poursuivra bien après notre passage sur cette terre...

Marie est comblée de grâce, car elle est en Dieu. Nous aussi, nous sommes appelé-e-s à être comblé-e-s de grâce, à vivre en Dieu. Comme Dieu n’est qu’Amour, ce n’est que par l’Amour et dans l’Amour que nous vivons et deviendrons. Et comme l’écrit Christiane Singer, l’amour n’est pas un sentiment, l’amour ne nous relie pas les uns aux autres, l’amour est la substance même de la Création.[1]

En vivant en Marie, notre Mère, nous vivons dans la substance primordiale de vie qu’est l’Amour.

C’est ainsi que pourra advenir le monde nouveau, la terre nouvelle!

 ***

P.S. Le lendemain de la publication de mon texte sur Marie, j'ai lu cette citation de Saint Louis-Marie Grignon de Montfort :

« La parfaite dévotion à Marie consiste à se donner tout entier à Marie et à faire toute chose avec Marie, en Marie, par Marie et pour Marie. »

 


[1] Christiane Singer, Derniers fragments d’un long voyage, Albin Michel, 2007.