24. nov., 2018

Christ, Roi de l'Univers!

Demain, dimanche 25 novembre, la liturgie célèbre le Christ, Roi de l’Univers. Dans l’univers de la majorité des gens d’aujourd’hui, ce n’est malheureusement pas le Christ qui est Roi, qui y règne…

« Mon royaume n’est pas de ce monde, mais il est parmi vous. » (Chante John Littleton en référence à Jean 18, 36.)

Dans son message du 8 novembre 2012, reçu par Sulema[1], Jésus dit :

« …c’est dans vos cœurs que je vais instaurer mon Règne de Paix, d’Amour et de Joie. N’allez pas croire, lorsqu’on vous dira : « Jésus est là, le Messie est ici »[2]; non, mes enfants, il faut que je vienne dans vos cœurs, ne vous laissez pas tromper. »

Jésus poursuit en disant : « Ma Mère vous a annoncé, à Fatima, le triomphe de son Cœur Immaculé, Elle vous appelle à la conversion, Elle vous donne sa Paix, Elle vient vous préparer, préparer vos cœurs, car la Paix c’est le plus beau cadeau qu’Elle peut vous offrir.

Un cœur angoissé qui est dans la peur, dans la crainte, ferme la porte à l’Esprit Saint… »

On voit qu’on ne peut séparer le Royaume de Jésus de son « retour », car c’est par son avènement en chacun, chacune de nous que son Royaume s'instaure. Si je ne parle pas d’un retour futur, c’est parce qu’il se vit, depuis des générations, dans la vie de nombreuses personnes. De plus, l’Écriture nous dit que le Christ reviendra dans sa gloire[3] et cette « gloire » n’est pas autre chose que la plénitude de l’amour[4], amour qui est Dieu, car Dieu est amour[5].

Le retour glorieux du Christ n’est donc pas un retour qui se vit à l’extérieur de nous, comme le retour d’une personne que nous aimons qui revient après une longue absence, mais bien à l’intérieur de nous. Ouvrez votre cœur et Il sera là, déjà!

C’est si simple que cela passe inaperçu aux yeux de bien des personnes, car elles ne regardent pas avec les yeux du cœur. C’est tout en douceur que Jésus se manifeste à nous et en nous. Faire silence, descendre en soi, dans ce lieu de la rencontre, se laisser aimer dans un joyeux abandon. Voilà comment le Règne de Dieu s’instaure et vit en nous, et aussi, entre nous, dans l’Église et dans le monde avec tout ce que nous sommes et tout ce que nous faisons.

Vous avez de la difficulté? Demandez à Marie de vous soutenir, car c’est Elle qui, la première, a laissé Jésus régner en Elle; et c’est par Elle, par son oui, que le Royaume du Christ a commencé.

N’attendez plus, laissez Jésus régner en vous et par vous, dans la plénitude de son Amour!



[1] Je viens vous préparer à cet avènement : L’illumination des consciences Tome 2, Sulema, Éditions Christian, 2013, page 247.

[2] En référence à Luc 17, 23.

[3] Mathieu 25, 31.

[4] François Varillon cité dans Marche en ma présence, Jean-Guy Saint-Arnaud, Médiaspaul, 2006, page 46.

[5] Première lettre de saint Jean, 4, 8.