20. févr., 2018

Notre-Dame de Lourdes

Notre-Dame de Lourdes ne m’avait jamais vraiment intéressée, car je laissais sa dévotion aux handicapés, paralysés et aux grands malades qui souffraient beaucoup. L’année passée, j’ai quand même cliqué j’aime sur la page Facebook du Sanctuaire qui est en France, car j’aimais voir Marie dans la grotte, en direct, et la foi de tous ces pèlerins qui espèrent, et ce, sans avoir besoin de m’y rendre.

Chaque année, à mon travail, j’ai la joie de recevoir l’onction des malades. Cette année, quand j’ai reçu l’onction le 8 février, je n’allais pas tellement bien. J’avais eu une coronarographie deux jours plus tôt et le poignet et tout le bras me faisaient mal (j’offrais tout de même mes douleurs au Seigneur et à Marie, à leurs intentions); de plus, j’étais enrhumé depuis près de deux semaines (je ne le savais pas, mais j’avais une sinusite-bronchite…) Je ne demandais pas de guérison physique, je ne demandais rien du tout, juste de recevoir ce cadeau divin, la consolation que Dieu nous donne par ce sacrement.

Ce que j’ai oublié de vous dire c’est que trois jours plutôt, la veille de la coronarographie (en passant, je n’ai rien, tout est normal), j’ai écouté sur YouTube un témoigne de Jeanne Pelat, une jeune femme handicapée, sur la guérison intérieure qu’elle a vécue à Lourdes. Ça m’a beaucoup touchée : la guérison intérieure est aussi importante, sinon plus, que la  guérison physique.

Donc, j’ai reçu l’onction des malades et j’ai senti un peu de chaleur dans les paumes de mes mains au contact de l’Huile, cela m’a réconfortée, je ne me sentais pas seule. Puis, la nuit suivante, j’ai toussé toute la nuit et j’ai été travaillé quand même, mais je n’allais pas bien du tout. J’ai pu voir un médecin le lendemain et commencé à prendre des antibiotiques.

Ce qui m’apparait comme une évidence, c’est que, lorsque j’ai reçu l’appel pour la date de ma coronarographie, j’ai reçu comme un coup, cela a affecté mon moral. Trois jours plus tard, je commençais ce « rhume ». Pourtant, j’étais très contente d’avoir cet examen pour en avoir le cœur net sur ma condition physique. Mais j’étais comme abattue au fond de moi, comme une grande tristesse, une nuit de l’esprit, j’ai même terminé la préparation de mes funérailles, liturgie et chants, la veille de l’examen. (C’est quand même une bonne chose que cela soit fait…)

J’étais encore dans cet état intérieur de « maladie », le 11 février, à la Journée mondiale des malades. Comme je ne pouvais rien faire d’autre que me reposer, j’ai décidé de passer la journée avec Notre-Dame de Lourdes et d’être en communion avec tous les malades. Grâce à Internet, j’ai visité les lieux, écouté la messe, prié le chapelet. Puis, j’ai dormi deux heures. Quand je me suis levée, la vie était revenue en moi, je retrouvais mon dynamisme, ma vivacité d’esprit, ma joie de vivre. J’étais toujours malade physiquement, je toussais et j’avais mal aux côtes, je souffrais toujours à cause de mon bras, mais je me sentais tellement bien intérieurement! Le Souffle de Vie circulait à nouveau en moi.  

Vraiment tout est don et tout est grâce[1], je suis dans la gratitude pour cette guérison intérieure, c’est comme si j’avais retrouvé mon identité profonde.

C’est fascinant de voir comment Dieu (en Marie) nous guide, sans que nous le sachions toujours; elle veille vraiment sur nous. Je pense que j’ai vécu une expérience d’amour et d’abandon à Marie, plus précisément à Notre-Dame de Lourdes. N’hésitez pas à vous abandonner à elle.



[1] Jean-Guy Saint-Arnaud, Marche en ma présence, Le discernement spirituel au quotidien, Médiaspaul, Montréal, 2006, page 100

 

***

 

Voici quelques liens Internet :

 

Site du Sanctuaire Notre-Dame Lourdes en France :

https://www.lourdes-france.org

 

Témoignage de Jeanne Pelat :

https://www.youtube.com/watch?v=sBw0vkQbFpY

 

Un film sur Saint Bernadette Soubirous que j’avais visionné en 2017 :

https://www.youtube.com/results?search_query=bernadette+soubirous+le+film+en+francais

 

Un témoignage de la vie qui porte fruit malgré la maladie, c’est un de mes anciens professeurs au Pèlerin : http://www.leveil.com/actualites/une-fin-de-vie-sur-une-note-de-partage-pour-marc-pepper

 

D’autres films inspirants que j’ai visionnés, il y a quelques années :

Saint Charbel Makhlouf : https://www.youtube.com/watch?v=WTexm6MzSWA&list=PLTO7IIPS8yH5eHyvvJ4wkaeFI08bCqbqT ou allez à  https://www.youtube.com/results?search_query=saint+charbel+film pour d’autres suggestions.

Sœur Sainte Faustine : https://www.youtube.com/watch?v=0CODUxIN-H8

 

Deux liens Internet ressourçants pour le Carême :

Message-Lumière de la Famille Myriam Beth'léhem www.messagelumiere.org

Carême dans la ville, Dominicains de Lille https://careme.retraitedanslaville.org/